Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 11:21

Celui qui a le plus vécu et celui qui aura dû mourir le plus prématurément font exactement la même perte; car ce n'est jamais que du présent qu'on peut être dépouillé, puisqu'il n'y a que le présent seul qu'on possède, et qu'on ne peut pas perdre ce que l'on a point.

 

Je ne sais pas pour vous mais moi , ça me console!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain 06/06/2012 18:14


Sauf qu'un autre paramêtre entre en jeu; c'est l'intensité de l'amour pour l'un ou pour l'autre qui fait la différence. Non ?

Quichottine 06/06/2012 16:48


Je suis assez d'accord... mais la perte est aussi pour ceux qui restent. :(


Douce soirée, Edith.

Solange 06/06/2012 14:47


C'est une façon comme une autre de se consoler.

edith de bretagne 06/06/2012 12:56


le stoïcisme de Marc Aurèle ...les consolations de Sénèque ...des moyens philosophiques pour ne pas sombrer dans le désespoir ... un état d'esprit passager!!!

lizagrèce 06/06/2012 12:38


Je ne suis pas convaincue !


http://maisondeliza.over-blog.fr